Cette page a été réalisée par les latinistes d'une classe préparatoire du Lycée Saint-Sernin de Toulouse au cours de l'année scolaire 2020-2021.

b360446201 a1175 5 0120 illustration 01

AVDENTES IVVO

Audentes : participe présent substantivé du verbe audeo, -es, -ere, ausus sum ("oser"), masculin accusatif pluriel

iuuo : première personne du singulier de l'indicatif présent actif de iuuo, -as, -are, iuui, iutum ("aider, favoriser")

TRADUCTION : "Je seconde les audacieux"

ANALYSE ICONOGRAPHIQUE :

Ce bois gravé correspond à la marque d'imprimeur du libraire parisien Pierre Vidoue, dont le nom figure en bas à gauche pour authentifier sa production. Il s'agit d'une représentation de la déesse allégorique de la chance, Fortuna, fille de Jupiter et d'une Parque dans la mythologie latine. Représentée au centre de l'image, entièrement nue mais chaussée de sandales romaines, elle se tient debout, imposante, l'index de sa main droite levé avec autorité vers la devise qui flotte sur un étendard : AVDENTES IVVO. Elle semble dominer les eaux (figurées par des vaguelettes), un pied posé en équilibre sur le gouvernail d'un navire, l'autre sur une sphère, symboles de son instabilité. Un vent favorable fait virevolter les boucles de son épaisse chevelure et vient gonfler le drapé qui entoure son bras et sa jambe, animant la composition. Dans sa main gauche, Fortuna tient une marotte de fou en guise de sceptre, allusion aux folles ambitions des hommes. Divinité ambivalente, à la fois autoritaire et secourable, elles inspire aussi bien la confiance que la méfiance, encourage et décourage tour à tour les espérances humaines. On remarque toutefois que le regard de la déesse est tourné vers le nom de l'imprimeur, comme pour lui assurer sa protection. L'ensemble de la scène est encadrée par une arche ornées de motifs végétaux et géométriques (palmettes, feuilles d'acanthe) dans le goût renaissant.

b372615206 2119 0342 image 01

IN PACE VBERTAS

In : préposition de lieu suivie de l'ablatif (question VBI?)

Pace : ablatif singulier du nom féminin de 3e déclinaison pax, pacis ("la paix")

Vbertas : nominatif singulier du nom féminin de 3e déclinaison ubertas, atis ("l'abondance")

TRADUCTION : "Dans la paix, l’abondance".

ANALYSE ICONOGRAPHIQUE :

Ce bois gravé correspond à la marque de l'imprimeur-libraire parisien Jean Ruelle. L’ image met en avant des éléments naturels, simples, comme l’eau qui entoure une sorte de monticule rocheux, l'isolant tel un ilot paisible, et les pierres qui peuvent représenter une certaine stabilité. Mais l’élément le plus important, au centre de la composition, est un monticule constitué de grappes de raisins et d'épis de blé, symbole de fertilité de la terre et de richesse. La paix est par ailleurs représentée par des oiseaux qui nichent parmi les entrelacs de pampres et de céréales. L'oisillon, en particulier, évoque une fragilité protégée qui renforce le sentiment général de sécurité et de prospérité. Le phylactère portant la devise flotte par-dessus et déploie dans les airs ses courbes et contre-courbes en écho aux vrilles de la vigne et aux entrelacs végétaux du nid.

b372615206 2119 0026 image 01

CASTA PLACENT SVPERIS

Casta : nominatif neutre pluriel de l'adjctif substantivé castus, -a, -um ("chaste, pur, vertueux, pieux")

Plăcēnt : 3e personne du pluriel de l'indicatif présent actif du verbe Placeo, -es, -ere, placui, placitum ("plaire, être agréable à")

Superis : datif pluriel du nom masculin pluriel de 2e déclinaison Superi, -orum ("les dieux d'en haut")

TRADUCTION : "Les actions vertueuses plaisent aux dieux."

ANALYSE ICONOGRAPHIQUE :

Ce bois gravé constitue la marque du libraire parisien Gilles Beys. Au centre de la composition, un pied de lys s'élance vers le ciel, divisant l'image en deux parties symétriques. La plante semble immense comparée aux plaines et aux maisons en arrière-plan qui symbolisent la civilisation des hommes. On peut émettre l’hypothèse que les trois fleurs représentent les vertus théologales (foi, espérance et charité) qu’il est nécessaire de « cultiver » pour plaire à Dieu. Par sa longue tige verticale, elle relie le sol (c’est-à-dire la terre des hommes) aux cieux. On peut comprendre ici que la vertu est une source d’élévation métaphorique vers le divin. Tout autour du « médaillon » central se trouvent des anges, symboles de pureté et de vertu : ceux du registre inférieur chevauchent des dauphins, symbolisant l'élément aquatique (tout comme la coquille et les roseaux), tandis que les putti du registre supérieur, en position instable, semblent s'accrocher à des pieds de lys pour éviter de glisser. La végétation prolifère autour du cadre où s'enroulent deux cornes d’abondance emplies de fruits. Elles renvoient à des qualités directement liées à la vertu telles que la prudence ou la libéralité qui sont aux sources de l’abondance. On peut également penser qu’il s’agit d’une récompense des dieux pour couronner les bonnes actions.

cesr 22065 0005 illustration 01

IN NOCTE CONSILIVM

In : préposition de lieu suivie de l'ablatif (question VBI?)

Nocte : ablatif singulier du nom féminin de 3e déclinaison nox, noctis ("nuit")

Consilium : nominatif singulier du nom neutre de 2e déclinaison consilium, ii ("conseil, sagesse, prudence")

TRADUCTION : « La nuit porte conseil » (littéralement: dans la nuit,<se trouve> la sagesse).

ANALYSE ICONOGRAPHIQUE :

Cette marque de l'imprimeur-libraire genévois Jacques Chouet se présente sous la forme d’un ovale orienté de manière verticale. Au sein de celui-ci, il est possible d’apercevoir une chouette (qui fait écho au patronyme de l'imprimeur) se tenant, les ailes déployées, au-dessus d'un entrelacs de serpent qui se mort la queue (ouroboros) animal associé aussi à la sagesse, et de cornes d'abondance. Deux autres fleurs semblent border les extrémités gauche et droite du cadre, tandis que de petits mascarons se dressent sur le haut et le bas. La chouette en tant qu’animal nocturne peut aisément être associée au monde de la nuit. Par ailleurs, la sagesse évoquée dans la devise peut également être mise en lien avec cet animal. En effet, la figure de la chouette de Minerve incarne le symbole de la connaissance, de la perspicacité ou encore de l’érudition dans le monde occidental. Il est également à noter que sur cette représentation, l’animal ailé se tient tout en haut, dans une posture dominante, comme une sorte de reine de la nuit, de guide de l’homme. Sous ses ailes tendues apparaissent de belles et jeunes fleurs qui semblent fleurir à sa vue ou sous son commandement. Celles-ci représentent les bénéfices des actions guidées par les conseils éclairés.L'idée de sagesse et de prudence est également soulignée par la présence de l'ouroboros, symbole d'infini et d'auto-fécondation.

Par la classe préparatoire de Saint-Sernin de Marie Platon 2020-2021
userclosepencilinfo-circlegroupangle-downellipsis-vgraduation-cap