I. L'Histoire de Rome depuis sa fondation de Tite-Live

La première décade de l’œuvre de Tite-Live, intitulée Ab Vrbe condita, est consacrée à la fondation de Rome. Ce texte a été au cœur des recherches philologiques de certains humanistes, à commencer par Pétrarque au XIVe siècle. Il subsiste de nombreux manuscrits de Tite-Live copiés à la Renaissance, comme celui-ci, aujourd'hui conservé à la Bibliothèque de Munich, mais qui a été copié sur parchemin (un matériau luxueux) et richement enluminé en Italie au XVe siècle. Le commanditaire du manuscrit (celui qui en a demandé et financé la réalisation) appartient à l'entourage d'un souverain hongrois gagné à l'humanisme : Matthias Corvin, qui régna de 1458 à 1490. La belle écriture est typique des recherches de l'humanisme du Quattrocento : on abandonne l'écriture gothique pour des caractères romains qui s'inspirent des inscriptions monumentales antiques pour ce qui est des majuscules (voir le titre et le début du texte) et des manuscrits de l'époque carolingienne pour ce qui est de l'écriture minuscule.

iiif-service_gdc_gdcwdl_wd_l__19_51_7_wdl_19517_bsb00081514_00007-full-pct_25-0-default
Tite-Live, Ab Vrbe Condita, prima decas, manuscrit du XVe siècle conservé à la Bibliothèque de Munich (Clm 15731). ©MDZ BSB Clm 15731, fol. 2r.

1) En vous aidant du détail ci-dessous, retrouvez sur cette page enluminée la scène consacrée à l'histoire de Romulus et Remus.

Ms Tite Live Incipit detail

2) Déchiffrez l'Incipit du manuscrit, c'est-à-dire les premières lignes qui en indiquent le titre, en vous aidant du détail ci-dessous.

Ms Tite Live Incipit titre

Lire la réponse.

1/ À quels cas, genres et nombres sont les adjectifs suivants : summi, Romani, condita et primus ? Lire la réponse.

2/ À quel cas est le nom Vrbe ? Quelle ville le terme Vrbe désigne-t-il ? Lire la réponse.

3/ En vous aidant du lexique à la fin de votre manuel, voire du Gaffiot, essayez de traduire cet Incipit. Lire la réponse.

II. L'Énéide de Virgile

L'Énéide de Virgile, notamment aux livres VII-XII qui se passent sur le sol italien, constitue l'autre récit légendaire fondamental sur la fondation de Rome, bien que le protagoniste, Énée ne fonde pas Rome elle-même mais Lavinium. Cette fondation est précédée de nombreuses péripéties qui marquent son arrivée dans le Latium. Celles-ci sont richement illustrées dans l'édition strasbourgeoise des Œuvres de Virgile déjà présentée dans la page d'Imago qui accompagne le chapitre 5 du manuel Apprendre le latin. En voici un exemple.

Opera Virgile 0070 0019 bpt6k718198 589
Virgile, Opera, Strasbourg, Grüninger, 1502. ©BnF Rés. g-Yc-1052, fol. 289v

1) Le texte situé au-dessus de la gravure, dans la partie centrale, sont les vers de Virgile commentés dans les marges. Nous les avons transcrits ci-dessous. Il s'agit des vers 27 à 36 du livre VII. En réalité, le début fait suite aux vers donnés à la page précédente. En vous aidant de la traduction en vis-à-vis, indiquez la construction des compléments de lieu (préposition + cas, et précisez de quel type de lieu il s'agit), même si certains noms appartiennent à des paradigmes que vous n'avez pas encore étudiés (3e et 4e déclinaison). Notez qu'en poésie, le latin peut omettre parfois les prépositions qui seraient nécessaires en prose.

[27] cum uenti posuere omnisque repente resedit
flatus et in lento luctantur marmore tonsae.
Atque hic Aeneas ingentem ex aequore lucum
[30]prospicit. Hunc inter fluuio Tiberinus amoeno
uerticibus rapidis et multa flauus arena
in mare prorumpit. Variae circumque supraque
adsuetae ripis uolucres et fluminis alueo
aethera mulcebant cantu lucoque uolabant.
[35] Flectere iter sociis terraeque aduertere proras
imperat et laetus fluuio succedit opaco.

... [VII, 27] quand soudain les vents tombèrent et que s'apaisa tout [28] souffle : les rames luttent sur le marbre immobile. [29]Et alors, Énée, depuis le large, aperçoit un immense bois. Au milieu de ce dernier, le Tibre au fleuve agréable, [31] doré par ses tourbillons rapides et son sable abondant, [32] se déverse dans la mer. Tout autour et par-dessus, différents [33] oiseaux, habitués aux rives et au lit du fleuve [34] charmaient le ciel de leur chant et survolaient le bois.
[35] Énée ordonne à ses compagnons de changer de chemin et de tourner les proues
vers la terre, [36] et s'avance, joyeux, dans l'estuaire ombragé.

Lire la réponse.

III. Pratiquons le latin

usercloseinfo-circlegroupangle-downellipsis-vgraduation-cap