Venus Juno Aeneas Louvre

Pompée

Inspectez le médaillon en passant votre souris dessus

Testez vos connaissances

Quelle est l'étymologie du nom de famille (nomen) de Pompée ?
Pompée appréciait particulièrement un personnage historique. Lequel ?
Quel animal est-il le premier à avoir conduit attelé dans Rome ?
Combien de fois Pompée a-t-il été consul ?
Que devons-nous retenir de son premier consulat ?
Dans quelles régions du monde Pompée a-t-il remporté de grands succès militaires ?

Lisez le texte

Cn. Strabonis filius, ter consul, de toto fere terrarum ambitu triumphator, felicissimus imperator (...) Is post tertium triumphum pugna Pharsalica uictus et (...) Aegyptum petens (...) nonum et quinquagesimum annum agens est occisus (...) Cornelia uxore filioque spectantibus. Superstites filios Cnaeum et Sextum item bello uicit Caesar.

Complétez le texte à trous en traduisant le latin

Remplissez les trous.

Regardez ces images et répondez aux questions

La mort de Pompée était un sujet très apprécié qui a été beaucoup illustré. Dans les manuscrits du Moyen Âge, les copistes accompagnent le texte qui raconte cette mort de belles illustrations, sous forme de miniatures ou de vignettes, de petites images peintes à la main. En voici deux exemples :

Royal Ms 14 E V. F. 318v. (bruges)
Royal MS 14 E v., f. 318 v.
Ms 17 F II, f. 271r, Bruges (1479)
Ms 17 F II, f. 271r, Bruges (1479)
  • Dans quel endroit est mort Pompée ?
  • Combien de personnes l'ont tué ?
  • Était-il seul ou entouré ?
  • Quels points communs voyez-vous entre ces deux représentations médiévales ?
  • Sur quelle image voyez-vous Cornélie ? Que remarquez-vous dans son attitude ?
  • Qu'est-ce qui est mis en valeur dans ces images ?

Travail de rédaction

Cornélie, l'épouse de Pompée, raconte dans une lettre à ses fils combien leur père fut un grand homme et combien sa mort fut terrible. Attention à bien respecter les codes de la lettre. Longueur attendue : environ 15 lignes.

Ressource pédagogique

Le texte ici retenu pour le secondaire n'est qu'une petite partie de la notice consacrée à Pompée. Vous trouverez ci-dessous le texte latin complet, ainsi qu'une traduction. La page parallèle à destination des étudiants du supérieur comporte textes et illustrations complémentaires.

Texte latin

Cn. Strabonis filius, ter consul, de toto fere terrarum ambitu triumphator, felicissimus imperator priusquam miles. Qui si non, per exempla Syllana gradiens cupiditate regni, in praestantissimum animi uigorem fortunaque insuperabilem C. Julium Caesarem incidisset, aequare non solum poterat Alexandri Magni Liberique Patris fulgorem, sed Mars alter merito potuisset appellari.

Is post tertium triumphum pugna Pharsalica uictus et profugus Aegyptum petens Ptolomei regis proditione sceleratorum Achillei Septimi Saluiique manibus nonum et quinquagesimum annum agens est occisus die natalem suum sequente Cornelia uxore filioque caedem ex naui spectantibus.

Duces eius superstites filios Cnaeum et Sextum item bello uicit Caesar, quorum Cnaeus maior natu a Caesarianis interfectus, Sextus sequentibus temporibus ab Augusto superatus est.

Traduction

Fils de Cn. Strabon, trois fois consul, triomphateur sur presque tout le pourtour de la terre, général victorieux des plus favorisés par la fortune, avant que d’être soldat. Et lui, suivant les exemples de Sylla, poussé par la soif de pouvoir, s’il n’était pas tombé sur une vigueur d’âme des plus remarquables, Jules César indépassable par sa fortune, il aurait pu non seulement égaler l’éclat d’Alexandre le Grand et Liber Pater, mais il aurait aussi pu être appelé à bon droit un autre Mars.

Lui, après son troisième triomphe, une fois vaincu lors de la bataille de Pharsale, alors qu’il gagnait dans sa fuite l’Égypte, sur une trahison du roi Ptolémée, il fut tué des mains des criminels Achillas, Septimus et Salvus, alors qu’il était dans sa cinquante-neuvième année, le lendemain de son anniversaire, sous le regard de Cornélie, sa femme, et de son fils qui observaient le meurtre depuis le navire.

César vainquit de même à la guerre ses fils Cnaeus et Sextus, qui lui avaient survécu, des officiers supérieurs, dont l’aîné, Cnaeus, fut tué par des partisans de César, tandis qu’Auguste l’emporta sur Sextus ultérieurement.

Par Bénédicte Chachuat
userclosebookinfo-circleexternal-linkgroupcaret-downellipsis-v